Le Printemps Indien en Bretagne

Les infos du cinéma

Cette semaine en sortie nationale « The Amazing Spiderman : le destin d’un héros » pour 4 séances dont celle du 3 mai en 3D.

DERNIERE MINUTE

Séance supplémentaire « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu » le 1° mai à 17H.

En bref la programmation du 7 au 21 mai 2014 :

–      BARBECUE de Eric Lavaine avec Lambert Wilson

–      NEBRASKA de Alexander Payne

–      BABYSITTING de Philippe Lacheau et Nicolas Benamou

–      DANS LA COUR de Pierre Salvadori

–      UNE RENCONTRE de Lisa Azuelos

A suivre X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST de Bryan Singer en Sortie nationale et 96 HEURES.de Frédéric Schoendorffer.

Dans le cadre du festival ARMOR INDIA deux films :

FAITH CONNECTIONS en avant-première le 30 avril à 20h30

Tous les 12 ans, 100 millions d’hindous se rassemblent sur les rives du Gange pour se baigner dans les eaux sacrées à la confluence de trois rivières dans le but de partager la même croyance…

Nous sommes le seul cinéma projetant ce film en France

“Faith isn’t faith until it’s all you’re holding onto.”

Filmmaker Pan Nalin travels to Kumbh Mela, one of the world’s most extraordinary religious events. There, he encounters remarkable men of mind and meditation, some facing an inextricable dilemma; to embrace the world or to renounce it. FAITH CONNECTIONS explores such diverse and deeply moving stories as a young runaway kid, a Sadhu, a mother desperately looking for her lost son, a yogi who is raising an abandoned baby, and an ascetic who keeps his calm by smoking cannabis — all connected by one faith against the spectacular display of devotion.

THE LUNCHBOX

Réalisé par

    Ritesh Batra

 

Synopsis : Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la Lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l’espoir de percer le mystère

 

The Lunchbox figure dans la sélection de la Semaine de la Critique 2013. Sélection parallèle de l’officielle du Festival de Cannes, elle comporte des prix remis par des groupes de journalistes, critiques de cinéma ou encore de lycéens cinéphiles.

Inspiré par les études

Le réalisateur Ritesh Batra a eu l’idée de The Lunchbox grâce au phénomène des Dabbawallahs à Bombay (Dabba est d’ailleurs le titre original du film), entreprise qui livre des repas le midi préparés par les femmes à leurs maris afin que ceux-ci mangent des plats “maison” sur leur lieu de travail. Un système de livraison par couleur est utilisé par les employés – qui sont pour la plupart illettrés – un système presque sans faille selon l’université d’Harvard qui a étudié le principe et a conclu que seulement un repas sur un million était délivré à la mauvaise adresse. C’est ce repas égaré qui est le départ de l’intrigue du film.

Omniprésence cannoise

Avec Bombay Talkies (2013) et Monsoon Shootout (id.), The Lunchbox est le troisième film où le comédien Nawazuddin Siddiqui est à l’affiche qui fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2013. Si les deux premiers ont été hors-compétition, The Lunchbox est le seul à avoir eu l’honneur de faire partie de la compétition de La Semaine de la Critique.

Laissez un commentaire