Soizig DANIELLOU chez nous le 7 novembre

En partenariat avec Dañs Treger pour la 20° Gouel

Projections en présence de Soazig Daniellou

Une tournée organisée par Daoulagad Breizh avec le soutien de Zoom Bretagne.

La parole assassinée – Ar gomz drouklazhet

Un documentaire de Alyson Cleret (2014 / 14 min) – Français et VO breton sous-titré français

Simudet eo ar gêriadenn. Liv ar marv en he c’herc’henn. Tavet eo talmoù he c’halon… Peut-être est-ce la première fois que vous lisez du breton. Pour Yves, Marcel ou encore Lionel, cette langue n’est pas inconnue. Elle est leur langue maternelle, ou celle de leurs parents. Le français, leur langue d’adoption. Écho d’un espoir ou d’une disparition, trois générations se répondent, et questionnent leur langue comme héritage. Production : Bara Gwin Films

Ar gwim, une histoire de famille

Un documentaire de Soazig Daniellou (2015 / 52 min) VO breton sous-titré français

“Ar Gwim” c’est le regain, l’herbe qui repousse après la moisson quand le blé a été fauché. C’est aussi le nom donné aux enfants des quelques couples de militants qui dans les années 1950 ont fait le choix d’utiliser le breton dans leur vie familiale au moment même où la plupart des Bretons l’abandonnait pour se tourner vers le français.Ces militants étaient convaincus que le breton pouvait survivre à la disparition de la société paysanne traditionnelle, qu’il avait un avenir comme langue moderne si eux-mêmes le voulaient et agissaient en conséquence. Beaucoup d’acteurs de la vie culturelle bretonne d’aujourd’hui sont issus de ces familles militantes dont l’histoire reste méconnue. Leur action a pourtant été décisive. En entretenant la petite flamme de l’usage quotidien du breton dans le cercle familial, ils ont permis à leur langue de passer le cap du 21ème siècle. Il fallait y croire.

 

Laissez un commentaire