NOTRE SELECTION pour la SEMAINE

LE ROI LION

 Le meilleur Disney sans nul doute, tout y est. La musique est génial et le tout ne manque pas de référence cinématographique, sublime!

 Le Roi Lion occupe le fauteuil de plus gros succès d’animation de tout les temps avec 783,4 millions de dollars de recettes engrangés à travers le monde, soit le onzième plus gros succès de l’histoire du septième art tous genres confondus.

 Pour les enfants? Oh que non! Mais peut-être à écouter AVEC un enfant. Que du bonheur! Une très belle histoire. Vu avec les enfants, revu avec les petits-enfants.

A l’occasion de la ressortie en salles du “Roi Lion”, les artistes des studios Disney Tony Bancroft et Lella Smith sont revenus pour nous sur le succès du film d’animation le plus acclamé de tous les temps, et sur sa reconversion en 3D.

LES ADIEUX A LA REINE 

3 bonnes raisons d’aller voir ce film

  1. Benoit Jacquot s’impose comme un des meilleurs directeurs d’actrices, Léa Seydoux et Diane Kruger sont parfaites.
  2. Jacquot nous immerge dans une époque, sans tomber dans la reconstitution poussiéreuse.
  3. On est ému de retrouver Virginie Ledoyen, qui fut l’égérie du cinéaste il y a quinze ans.

Benoît Jacquot s’empare de Marie-Antoinette et de Versailles dans une oeuvre très belle, très chère, vibrante et sensuelle, captant avec une incroyable intensité le basculement d’un monde. Disons-le d’emblée : “Les Adieux à la reine” est un film virtuose et majestueux

 Le “11 septembre” de l’époque

 Le récit des Adieux à la reine se déroule en quatre jours, à l’aube de la Révolution française. Selon le producteur du film, Jean-Pierre Guérin, l’enjeu n’était pas de relater un fait historique, mais plutôt de voir en quoi la date de la prise de la Bastille marque une césure brutale entre l’Ancien Régime et la France moderne, au même titre que les attentats du 11 septembre.

 

SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI

alain chabat réalise ce film comme il l’a déjà fait, avec brio et sympathie a voir en famille,

Un film assez marrant, Jamel a toujours le même humour, on rigole bien.

6 bonnes raisons d’aller voir ce film

  1. Parce que le Marsupilami est très mignon
  2. Pour la scène entre Jamel Debbouze et le chihuahua…
  3. Pour le duo Chabat/Debbouze
  4. Pour les fans de Céline Dion et de Lambert Wilson
  5. Pour les fans du Marsupilami
  6. Nous l’avons vu et programmé pour vous

 

Un Marsu quoi ?

Le personnage du Marsupilami fut créé par le dessinateur de bande dessinée André Franquin en 1951, dans l’album “Spirou et les héritiers”. C’est un mammifère ovipare et unique, possédant une queue-ressort mesurant 8 mètres, capable d’effectuer plusieurs mouvements (saisir, frapper, se suspendre). L’animal mesure 85 cm de hauteur, possède quatre doigts à chaque patte et une fourrure jaune à taches noires. Rarement vu par l’homme, il n’existe qu’en Palombie où il niche en famille au cœur de la forêt tropicale, dans un lieu tenu secret. Adepte de fruits et grand consommateur de piranhas, il n’aime pas être dérangé dans sa forêt. Assez joueur, jovial, agile et curieux, c’est également un bagarreur confirmé ! Vous voilà prévenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu